Quelle que soit la personne que tu regardes, sache qu’elle a déjà plusieurs fois traversé l’enfer.

Bonjour ! Une fois n’est pas coutume, une magnifique citation à la place de dessins…

A l’instar de Christophe André, psychiatre et méditant, je fais mienne  la phrase du poète:

« Aujourd’hui j’ai faite mienne cette magnifique phrase du poète Christian Bobin, dans Les Ruines du ciel : « Quelle que soit la personne que tu regardes, sache qu’elle a déjà plusieurs fois traversé l’enfer. » Depuis que je fais ce métier, je ne sous-estime jamais la souffrance des humains que la vie m’amène à rencontrer, même s’ils ne se plaignent pas, même s’ils ne m’en parlent pas. Mes patients bien sûr, c’est la moindre des choses. Mais aussi les non-patients. Même les pénibles, même les discrets, même les puissants. J’ai reçu des gens ayant comme on dit réussi, des personnes hauts placées, quelques stars célèbres et adulées. Et j’ai vu beaucoup de souffrances, j’ai vu la fragilité des forts. Leurs souffrances sont les mêmes que celles des faibles et des anonymes : ne pas être aimés, ne pas être heureux, ne pas avoir l’esprit en paix, ne pas avoir l’âme sereine. Nous sommes tous faits du même bois, d’un bois magnifique, sensible et fragile. »

Extrait de Psycho Actif, le blog de Christophe André (états d’âme du lundi 30 mars 2015 sur vieillir : http://psychoactif.blogspot.fr/2015/03/vieillir.html)

Citation